Spécialiste de l’arrosage automatique des greens

L’actualité de ce mois de début juillet nous le rappelle si nous l’avions oublié. Au fil des années, les Etablissements Delb’Art sont devenus une référence en matière d’arrosage automatique et notamment sur les terrains de sports et de golf. Après celui de Rouen Mont Saint-Aignan puis celui de Fort Mahon en avril, nous intervenons actuellement sur le golf d’Etretat.
Au programme de ces trois semaines, le changement de 36 arroseurs d’avant green, de 22 arroseurs de green puis de 80 buses de green pour le vent. Ensuite, nous reverrons toute la programmation du système. Puis, nous mettrons en place une application pour la gestion des programmes d’arrosage sur le terrain.

Fiabilité et efficacité du système d’arrosage automatique

En effet, un arrosage ciblé permet d’économiser l’eau en même temps qu’elle augmente l’implantation et le développement du gazon. La gestion intelligente des heures d’arrosage, notamment pendant la nuit, permet de grosses économies. Pour les clubs sportifs, c’est donc crucial.
Une mauvaise gestion de l’eau peut dégrader un terrain et développer une épaisseur de feutre. Le terrain doit être arrosé au printemps, en été et en automne. Pour paramétrer les programmes d’arrosage, il faudra tenir compte de l’évapotranspiration, cela permet de calculer la quantité d’eau à apporter sur le parcours/practice. L’idéal est d’avoir un système directement lié à un capteur qui indiquera la pluviométrie.
L’hiver, l’installation sera purgée pour ne pas souffrir du gel.

Des calculs savants

Il est conseillé de procéder à une étude préalable et de soigner la réalisation des travaux, pour éviter la perte de temps et d’argent par la suite. On regardera les conditions climatiques locales, la pression et le débit en eau disponibles et les types d’arroseurs automatiques souhaités (Leur portée et densité sur le terrain).

Les systèmes d’arrosage automatique doivent favoriser le développement des terrains sans gêner la pratique du sport. Les normes sont strictes. Elles rendent le système d’arrosage invisible et sans risque pour le jeu. On les enterrera donc au maximum.
Si le parcours ou practice est existant ou s’ils sont en construction, il faudra mener une réflexion globale sur le nombre de tranchées à creuser et leur schéma d’implantation qui devra être optimisé.
N’hésitez pas à nous appeler bien en amont de votre projet. Nous vous accompagnerons.

Les commentaires sont fermés.