Dalle béton: Profitons de la mauvaise saison pour prévoir les beaux jours

Ce n’est parce que les températures ont chuté qu’il faut abandonner l’idée de la dalle de béton qui accueillera bientôt votre abri de jardin ou de votre terrasse. Couler une dalle en ce moment est tout à fait possible cet automne et même cet hiver. Premièrement, sur le plan technique, c’est tout à fait faisable. En plus, nos équipes restent mobilisées et sur le terrain malgré le confinement.

Pour couler une dalle à la mauvaise saison, il suffit de prendre certaines précautions pendant le coulage et le durcissement de la dalle. Il arrive que les basses températures ralentissent un peu la prise du béton et l’empêchent même parfois même de durcir. Bien sûr, on évitera de couler une dalle si la température est durablement inférieure à -5°C. En revanche, c’est plus qu’envisageable entre -5°C et 5°C en utilisant des moyens de protections. Tout comme à l’inverse on évitera de la couler si la température est durablement au-dessus de +25°C.

Pour couler du béton en hiver, nous choisirons une composition de béton adaptée aux basses températures. C’est à dire dont le dosage en eau qui entre dans sa composition est réduit. On peut également ajouter un réducteur d’eau ainsi que des accélérateurs de prise et de durcissement ; apporter si possible de la chaleur au béton frais. Certains bétons peuvent être chauffés durant la fabrication puis maintenus à température. Nous sélectionnerons une centrale de béton qui propose ce service et qui n’est pas trop éloignée de votre chantier pour qu’il ne refroidisse pas pendant le transport. Ensuite, nous utiliserons des protections thermiques comme une bâche isolante pour couvrir la surface de la dalle en béton.

Des étapes précises à respecter

Pour couler une dalle en béton, il faudra d’abord décaisser à la pelle. A noter que le décaissement est hors épaisseur de dalle. Si vous prévoyez de couler une dalle de 10 cm d’épaisseur pour y installer un abri de jardin, le fond de votre décaissement doit se situer à 22 cm de profondeur (15 cm pour le mélange pierres concassées et sable et 7 cm de dalle enfouie) pour ne laisser apparaitre que 3 cm de dalle.

Puis, nous disposerons une couche de sable et de pierres concassées que nous damerons. Il faudra ensuite réaliser un coffrage, poser du treillis. En fonction de la surface à couler, c’est à ce moment que nous préparerons le béton à la bétonnière ou que nous nous le ferons livrer. Nous le lisserons avant de le laisser sécher et de faire des joints de fractionnement.

Les commentaires sont fermés.