Construire un escalier de jardin en pavés

Votre terrain est en pente. Le dénivelé est important. Vous voulez pouvoir accéder à votre terrasse de façon pratique et efficace. Pourquoi ne pas construire un escalier dans votre jardin.
Il existe de nombreuses possibilités de réalisations. Le choix dans les matériaux est vaste : béton, rondin, pierres… Il doit se faire en fonction de l’esthétique du lieu autant que pour des questions pratiques de mise en œuvre.
Si vous vous orientez vers un escalier en blocs ou dalles de pierre vous aurez à déterminer si vous voulez de la pierre naturelle ou reconstituée, puis si vous utiliser des blocs massifs, des dalles, des pierres plates ou même des pavés.
D’abord, il faudra déterminer les dimensions et la forme de votre escalier. Le choix des matériaux peut influencer en partie la taille des marches et leur forme.

Calculez la hauteur de votre escalier en pierres

Pour connaitre la hauteur de chacune, il faut calculer la hauteur totale du dénivelé. Pour cela, plantez un piquet en haut du futur escalier, et un second en bas. Vous accrocherez ensuite une ficelle en haut puis tendez la corde horizontalement jusqu’au-dessus du piquet du bas. La hauteur de votre dénivelé est la différence entre votre ficelle et le sol. Si la hauteur est importante, vous pouvez procéder par tronçons et additionner les différentes hauteurs relevées.
Ensuite, comme vos marches auront toujours la même dimension, vous diviserez la hauteur totale par le nombre de marches et vous obtiendrez la hauteur d’une marche. La profondeur (le giron) de chaque marche doit être au minimum de 30 centimètres. Pour une utilisation confortable, appliquez la formule suivante : 2 hauteurs + 1 giron, qui correspond à un pas de foulée, soit entre 60 et 65 cm. Si votre pente est très douce, vos marches peuvent être plus profondes (jusqu’à 1 m).Vous aurez à prévoir la largeur de votre escalier aussi.

Tracez votre escalier et creusez

Ensuite, vous tracerez l’emprise de votre escalier de jardin sur le sol. Vous planterez des piquets de part et d’autre de l’escalier. Puis vous matérialiserez, toujours avec votre ficelle et un mètre, les nez de marche.
Vous décaisserez ensuite l’emplacement de votre escalier pour pouvoir fabriquer un coffrage très solide. Il va supporter le poids du béton coulé pour réaliser le fond de l’escalier puis les pavés dans cet exemple.
Afin de limiter votre quantité de béton, n’oubliez pas de calculer le volume des pavés ou des pierres.
Il n’y plus qu’à couler, qu’à placer les pavés en utilisant un niveau puis à faire les joints. Si tout cela vous parait trop compliqué, vous pouvez aussi passer un coup de fil aux Établissements Delb’Art, nous nous occuperons de tout.

Les commentaires sont fermés.