Au printemps, pensez à l’entretien de l’arrosage automatique

Économies d’énergie et d’eau et gain de temps, installer un système d’arrosage automatique est bénéfique pour la planète et pour votre emploi du temps. Au sortir de l’hiver, il convient de procéder à l’entretien de votre arrosage automatique afin d’éviter les mauvaises surprises.

En théorie, tant que la pression d’eau est suffisante dans le système, et que l’eau arrive dans le système, un arroseur automatique ne nécessite que peu d’entretien. Néanmoins, parce que vous êtes prudents et que l’hiver peut être rigoureux dans nos contrées, vous avez mis à l’automne dernier votre système d’arrosage automatique hors gel. Pour ce faire, vous avez vidangé votre installation. Les canalisations sont ainsi protégées de l’explosion dues à des grosses gelées.

Remettre de l’eau dans les canalisations

Les températures se radoucissent et les premières jonquilles pointent le bout de leur nez. Le printemps ne saurait tarder. C’est la période idéale pour remettre en route votre installation d’arrosage automatique. En premier lieu, il convient de remettre de l’eau dans les canalisations.

Pour ce faire, resserrez la vis de purge et le solénoïde (le fil électrique en métal enroulé en hélice) ou l’aiguille (selon le modèle d’arroseur). Ensuite, remettez la pression en tournant progressivement la vanne principale. Il est important de faire cette manipulation en prenant son temps pour éviter de mettre à mal votre système d’arrosage automatique en lui infligeant une arrivée d’eau trop subite. N’oubliez pas aussi de revisser la purge s’il y en a une.

Faire une inspection générale de votre système

Une fois cette opération réalisée, nous vous conseillons de faire une inspection générale et minutieuse de votre installation. Ceci afin de détecter une (ou des) éventuelle(s) fuite(s). Il convient de vérifier un par un les arroseurs, le goutte à goutte et les regards.

Repérer et anticiper les dysfonctionnements de votre système d’arrosage automatique nécessite un certain coup d’œil. L’entretien d’un arrosage automatique est surtout une question de savoir-faire et d’habitude. Il faut penser à vérifier la totalité de l’installation (arroseurs mais aussi canalisations, et réseau électrique).  Si vous avez un doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Chez les Établissements Delbart, nous nous occupons de tout. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre coté pour éviter pannes, accumulation de sables ou d’impuretés et fuites.

Les commentaires sont fermés.