Un système d’arrosage automatique, c’est pratique

L’été est enfin arrivé. Depuis quelques jours, le soleil est même très chaud. Dans les jardins, dans les potagers, sur les balcons, certaines plantes commencent même à souffrir. C’est la même chose chaque année. Il faut arroser…
Pour éviter que vos plantes se meurent dès que le temps est un peu plus sec, vous devez arroser. Mais l’eau est aussi précieuse qu’elle est vitale. Il convient de l’économiser autant pour préserver la planète que votre budget. Alors vous vous torturez l’esprit avec des questions: Quelle quantité d’eau verser ? A quel rythme arroser ? Est-ce qu’il vaut mieux arroser le pied de la plante ou les feuilles ? En brumisation ou à flots ?

A chaque jardin son système d’arrosage

Pour l’arrosage, c’est comme pour tout. Il y a des règles communes et bien sûr, il y a les exceptions.
Votre pelouse par exemple. Comme la plupart des végétaux, elle a grand besoin d’être arrosée. Vous devez penser à garder vos sols humides en permanence ou presque. Si vous voulez que votre pelouse reste d’une belle couleur verte homogène, son arrosage devra être global. Vous arroserez tôt le matin ou à la tombée du jour pour optimiser votre apport en eau. Aux heures chaudes, elle risque de s’évaporer beaucoup trop rapidement. Plus votre pelouse est jeune, plus elle a besoin d’un arrosage régulier. Les racines plus jeunes et plus courtes sont plus réactives à la sécheresse.
Vos arbustes, eux, doivent être arrosés une à deux fois par semaine. En revanche, ils apprécieront une grande quantité les arbustes. Une quantité d’eau trop faible ne permettra pas d’atteindre les racines.
Le plus délicat, le plus fragile, reste votre jardin potager. Il faudra l’arroser « autant que nécessaire et aussi peu que possible » sous peine de noyer vos plantes. Vous pourrez sans doute, par mesure d’économies, mettre un récupérateur d’eau de pluie à proximité.

Automatique, c’est plus économique

Le mieux, le plus confortable en tout cas, ce sera donc d’opter pour un système d’arrosage automatique.

Au fil du temps, son usage s’est généralisé autant pour la pelouse que pour le jardin potager que pour les balcons ou terrasses. Le gros avantage de votre système d’arrosage automatique, c’est justement qu’il est automatique.
Très discret puisque le plus gros du système est enterré, il se déclenche même en votre absence aux heures pour lesquelles vous l’avez programmé. Il délivre la quantité d’eau que vous avez programmé et sous la forme de distribution qui est adapté à vos plantes, votre pelouse, vos massifs, vos jardinières…
Par conséquent, il s’inscrit complètement dans une démarche de développement durable. Il est à la fois très économique et limite le gaspillage. Il est ainsi amorti très rapidement.

Et puis, c’est un gain de temps au quotidien et ça, ça n’a pas de prix.

Les commentaires sont fermés.